Chronologie

                                                                                                                                                         Retour à la page d' Accueil

Petite chronologie des mathématiques

Antiquité

3500 - 3100  av. J.C : En mésopotamie : apparition de tablettes en cunéïforme archaique pour la comptabilité.

3000 - 2900  av. J.C : Apparition de la numération hiéroglyphique égyptienne. 

1800  av. J.C. : Une tablette babylonienne décrit une méthode de résolution d'une équation du 2nd degré.

6ème siècle av. J.C. : Thalès  énonce des propositions de géométrie plane.

4ème siècle av. J.C. : Platon met en lumière les cinq polyèdres qui porteront son nom.

3ème siècle av. J.C. : Invention du zéro par les Babyloniens 

3ème siècle av. J.C. : Euclide étudie les plans et les droites de l'espace et détermine le volume d'une pyramide.

200 av. J.C. : Apollonius de Pergé donne des définitions géométriques précises de la parabole et de l'hyperbole.

2ème siècle av. J.C. : Hipparque de Nicée pose les fondements de la géométrie.

458 : Apparition du zéro dans un traité de cosmologie indien.

Moyen-âge

IX ème
début du IXe siècle:  Al-Kwarizmi, installé à Bagdad, écrit ce qui est considéré comme le premier traité d'algèbre. Il présente les outils de l'algèbre que sont : les nombres, l'inconnue, les équations et les racines.  C'est de son nom que vient celui d' "algorithme".

XIII ème
début XIIIe siècle :  Léonard de Pise introduit sa célèbre suite de Fibonacci : 1 ; 1 ; 2 ; 3 ; 5 ; 8 ; 13 ; 21 ; 34 ; 55 .....  sensée décrire l'évolution d'une population de lapins.

XIV ème

XIVe siècle:  Nicolas Oresme donne une première approche du repérage pour des points et des droites. 

XVI ème

1585 : Simon Stevin étudie les fractions et les nombres décimaux. il imposera de décimaliser la monnaie et les mesures.

1596 : Kepler calcule les trajectoires elliptiques des orbites de plusieurs planètes.

1599 : Galilée introduit et nomme la cycloïde.

1608 : Galilée découvre que la trajectoire d'un projectile est parabolique.


Epoque moderne

XVII ème

1637 : René Descartes a recourt à l'algèbre pour résoudre des problèmes de géométrie. Il utilise le repérage pour donner naissance à l'idée de fonction.

1639 : Girard Desargues associe la perspective géométrique et les sections coniques.



1642 : Blaise Pascal invente l'une des premières calculatrices mécaniques capables de faire des additions et soustractions, la Pascaline.






1654 : La correspondance de Pierre de Fermat et Blaise Pascal marque le point de départ de la théorie des probabilités.

1673 : Huygens donne une théorie des courbes au moyen des tangentes et des normales.

1687 : Newton publie les principes Mathématiques de la Philosophie naturelle.

1692 : Leibniz utilise pour la première fois le terme "fonction". 

1693 : Gilles personne de Roberval travaille sur les courbes et le tracé de leurs tangentes. 

XVIII ème

1713 : Jacob Bernoulli énonce la loi des grands nombres.

1729 : Maclaurin étudie l'intersection de courbes.

1734 : Leonhard Euler introduit la notation f(x).

1748 : Dans son Introduction à l'Analyse des Infinis, Leonhard Euler présente toutes les méthodes connues pour l'étude des fonctions.

1779 : Bézout publie sa théorie des équations algébriques 

Epoque contemporaine

été 1792 : Delambre et Méchain entreprennent de mesurer l'arc de méridien de Dunkerque à Barcelone afin de fixer la valeur du mètre. La méthode utilisée est celle de la triangulation.

1794 : Eléments de géométrie de Legendre.

1795 : Laplace donne la définition de la probabilité d'un événement.

1796 : Fourier est professeur d'analyse à l'école Polytechnique.

1799 : Mémoire de Wessel sur le calcul vectoriel.

XIX ème

1806 : Jean-Robert Argand met en valeur le repérage avec les angles orientés.

1827
 : Calcul barycentrique de Möbius.

1844 : Hermann Grassmann pose les bases de la notion de vecteur et du calcul vectoriel.

1872 : Dedekind donne une construction de l'ensemble des nombres rationnels et irrationnels.

1880 : Ecole russe des probabilités avec Tchebicheff.

1895 : Guiseppe Peano donne une définition formelle des ensembles de nombres entiers et rationnels. On lui doit les symboles :


XX ème

1933 : Kolmogorov fournit l'exposé axiomatique de la théorie des probabilités.

1974 : Benoît Mandelbrot crée le mot "fractale" alors qu'il étudie des objets étranges, invariants lors de changements d'échelle.

1977 : John Wilder Tukey  invente le diagramme en boîte

1993 : Andrew Wiles démontre la conjecture du théorème de Fermat.

2010Cédric Villani reçoit sa médaille Fields.


                                                                                                                                                                            Retour à la page d' Accueil


Comments